Le pin de montagne

Pinus mugo

Les pins de montagne occupent de grandes surfaces au Parc National.

C'est l'arbre le plus répandu de la région de l'Ofenpass. Il en existe deux formes: le pin de montagne, bien droit, et le pin couché. Les graines des pins de montagne, transportées par le vent, germent même sur des sols secs et rocailleux. C'est l’espèce pionnière qui a recolonisé les zones déboisées au XIXème siècle.

Les pins de montagne fleurissent en juin. A la différence de l'arole, les aiguilles courtes et dures du pin de montagne sont regroupées par faisceau de deux.

Les pins couchés de montagne se différencient par la forme de leur croissance, leurs cônes et leurs habitats. Dans le Parc National, les zones de répartition du pin de montagne (Alpes de l’Ouest) et du pin couché (Alpes orientales) se chevauchent. Il en résulte une grande variété de formes. Ainsi, des pins couchés initialement de croissance courbée, poussent soudain en hauteur et adoptent la forme du pin de montagne.

Le pin de montagne forme au Parc National de vastes pinèdes de montagne à bruyères. Leurs branches typiques en forme de crochet facilitent la distinction entre le pin de montagne et l'arole.

C'est dans le Val dal Botsch que l’observation des différentes formes de pins et de leurs transitions est remarquable. Le pin couché croît à la limite de la forêt et colonise les pentes raides.