Cornieule

La cornieule est faite de dolomie et de gypse.

Le cornieule est aussi connu sous le terme de dolomie vacuolaire. La roche est constituée de dolomie constellée de cavités résultant de la dissolution du gypse par l'eau. Le gypse a quasiment disparu et il ne reste que des vacuoles, engendrant une grande perméabilité de ces roches à l’eau.

La cornieule est la hantise des constructeurs de tunnels. Ces roches sont saturées d’eau et lors de forages, l’eau peut jaillir avec violence dans la galerie.

Les stries jaunes de la cornieule sont par exemple observables dans le Parc National à Margunet.

Le gypse est un matériau malléable. Lors de la formation des Alpes, d'énormes plissements ont eu lieu dans des couches riches en gypse. Ces dernières agissaient comme un lubrifiant entre les strates de roches. Le long de ces zones de plissement, les roches se sont cassées et transformées en un mélange de dolomite et de gypse.